Le PMR RENAULT 2024 est disponible !

Retrouvez ci-dessous toutes les références homologuées d’ADDIPLAST GROUP au PMR RENAULT 2024 !

PRODUCER CHEMICAL DESIGNATION COMMERCIAL REFERENCE PMR FUNCTION
ADDIPLAST PA6.6-FR-GF-30 ADDIFLAM VAI 22032 F EV01b
PA6-FR ADDIFLAM SBI 20011F NOIR 11 EV04a
ADDIFLAM SBI 20011F ORANGE EV04a
PA6-FR-GF-30 ADDIFLAM VBI 23025F EV02b, EV30a, EV32, UB15c
PA6-GF-15 ADDINYL B2V15 NOIR 94 IP06d
PA6-GF-30 ADDINYL B2V30 NATUREL IP07a, IP07b, IP13b, IP13f1, IP13f2, IP13f3
ADDINYL B2V30 noir 94 IP07a, IP07b, IP13b, IP13f1, IP13f2, IP13f3
PA6-TD-40 ADDINYL MBI 24044 DP01, IP14
PBT-FR-GF-30 ADDIFLAM VTI 13013X EV02b, EV30a, EV30b, EV31b, EV33b
P/E-FR-TD-20 ADDIFLAM J490 M20FR EV02b, EV31b
ADDIFLAM MGI 52007 X NOIR 19 EV02b, EV31b
P/E-NF-30 ADDIBIO Renew GGI 53002 NOIR 19 EP21a, IP01
ADDIBIO Renew GJI 53116 EP21a, IP01
ADDIBIO RENEW GJI 53202 GRIS NF414 DP04
ADDIBIO RENEW GJI 53202 MARRON NF 61 DP04
PK-FR-GF-30 ADDIFLAM VUI 93009 F EV02b
PK-GF-30 ADDITEC VUI 93003 NOIR 19 EV02a
PP-FR-TD-20 ADDIFLAM H490 M20FR EV02b, EV30a, EV30b, EV31b, UB15c
ADDIFLAM MHI 52136 X EV02b, EV30a, EV30b, EV31b, UB15c
PP-GF-30 ADDILENE VHI 53087 IP01

Interview de Benjamin Faure, alternant en R&D

Bonjour Benjamin, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Benjamin Faure et je suis alternant au sein du département R&D dAddiscience® depuis le 7 septembre 2023 pour une durée d’un an.

Je suis en dernière année de MASTER Chimie et Sciences des Matériaux parcours Plasturgie à Saint-Etienne.

Avant d’intégrer Addiscience® en tant qu’alternant, j’ai d’abord effectué un stage de 5 mois lors de ma première année de Master (également au sein d’Addiscience®) qui m’a permis d’amorcer le travail que je mène à bien aujourd’hui.

Merci. Quelle est la raison qui t’a poussé à postuler chez ADDIPLAST GROUP ?

Je souhaitais découvrir le pôle Recherche & Développement au sein d’une entreprise industrielle à taille humaine comme ADDIPLAST GROUP car j’avais déjà eu la chance d’expérimenter le secteur public auparavant.

Peux-tu décrire ta mission principale au sein du département R&D Addiscience®

Bien sûr. J’ai été recruté par Guillaume Alès, responsable R&D d’Addiscience® pour assurer le suivi et la gestion du projet collaboratif SABRES (Système durABle extéRieur connectES).

Le projet est porté par un donneur d’ordre majeur issu de l’industrie automobile. En partenariat avec une nouvelle start-up, une PME, un laboratoire universitaire et donc ADDIPLAST GROUP, il souhaite développer et intégrer une nouvelle technologie visant à rendre les véhicules autonomes.

Ce projet comporte plusieurs axes de développement. La première est le développement de cette nouvelle technologie. La deuxième est l’intégration de cette dernière dans des pièces de carrosserie. Enfin, la dernière consiste à développer des compounds innovants à faible impact environnemental dans l’optique de produire des pièces de carrosserie, mais aussi différentes pièces extérieures automobiles. C’est sur cette dernière partie qu’Addiscience® intervient sur différents sous projets portant sur des applications variées telles que caisson de hayon, pare-choc… Pour cela, nous travaillons sur l’intégration de polymères et des charges recyclées ainsi que des fibres naturelles.

Quelles sont tes missions opérationnelles au quotidien ?

Au quotidien, mes missions sont riches et variées et se rapprochent des missions d’un ingénieur et expert en formulation. Je formule, j’analyse, j’interprète les résultats afin d’apporte une conclusion précise et concise à mon tuteur Guillaume lors de mes comptes rendus de recherche. Je présente et discute des résultats avec l’équipe R&D pour pouvoir identifier de nouvelles pistes de formulation.

J’assiste aussi aux réunions importantes avec toutes les parties prenantes des projets collaboratifs.

Qu’apprends tu au quotidien de ton alternance ? 

Etre alternant en R&D me permet d’apprendre tous les jours de nouvelles choses sur le monde professionnel. J’apprends à gérer les contraintes organisationnelles d’un planning projet, les problèmes de livraison ou encore les non-conformités. J’apprends également à être force de proposition et autonome.

A la fin de ton alternance, souhaites tu continuer tes études ?

Oui j’aimerais réaliser une thèse CIFRE en partenariat avec un industriel par la suite. Néanmoins, je reste ouvert à intégrer une entreprise à la fin du cursus.

Apprentis R&D

Le visage des femmes en plasturgie

En juin dernier a eu lieu le bilan d’une action conduite par des entreprises du bassin de la plasturgie en Haute-Loire, dans le but de promouvoir l’attractivité des métiers pour les femmes en plasturgie en partenariat avec la DDETSPP.

Cette initiative a été lancée grâce à une enquête menée auprès des entreprises plasturgistes concernées par l’obligation de publication de l’Index égalité professionnelle et des difficultés de recrutement.

La plasturgie apparaît dans les secteurs d’activité identifiés dans le cadre du plan de lutte contre les tensions de recrutement.
Le dispositif Prestation Conseil en Ressources Humaines a été mobilisé, financé par l’État, et porté par OPCO2i AURA en partenariat avec la branche Polyvia. 

ADDIPLAST GROUP et quatre autres entreprises ont participé à ce projet. Nous avons bénéficié d’un accompagnement mixte composé de séances collectives et d’ateliers individuels animées par le cabinet QANTIS.co. 

Ce groupe de travail a pour objectifs de travailler sur l’attractivité et la mixité dans la filière plasturgie, en particulier d’identifier les freins et de déconstruire les idées reçues sur nos métiers.

Des ambassadrices de la plasturgie ont été identifiées dans chaque entreprise et ont témoigné de leur parcours dans le cadre de la réalisation d’une vidéo présentant 10 profils de femmes et de métiers différents, mettant en avant la mixité dans les entreprises de la plasturgie en Haute-Loire.

Nous remercions Leslie CHEVALIER, agent de laboratoire, qui s’est portée volontaire pour participer à la vidéo, et être ambassadrice pour notre groupe.

« Cliquez sur la vidéo « Le visage des femmes dans la plasturgie » pour découvrir la diversité de nos métiers !

Vous êtes une femme et vous souhaitez rejoindre une entreprise à taille humaine dans le secteur de la plasturgie, contactez-nous !

 

ADDICOLOR : présence et proximité pour le marché de l’extrusion

Deux nouveaux sites de stockage de masterbatches couleurs en Haute-Loire et dans l’Oise.

ADDICOLOR est une filiale d’ADDIPLAST GROUP, située dans l’Oise (60), spécialisée dans la production de mélanges-maîtres couleurs pour les secteurs de l’injection et de l’extrusion.

Les mélanges-maîtres couleurs aussi connus sous le nom de masterbatches couleurs sont des mélanges de pigments et de résines utilisés pour colorer des polymères tel que le polyéthylène. Ils peuvent être additivés selon les besoins afin d’obtenir des propriétés telles que la résistance aux UV ou la résistance au feu pour les applications films.

Ils sont couramment utilisés dans l’industrie de l’emballage mais sont également utilisés dans le secteur agricole pour les films de serre, de paillage et d’enrubannage. Nos masterbatches répondent également aux demandes du secteur du bâtiment.

En région parisienne, ADDICOLOR dispose de son propre site de stockage pour les clients nationaux et européens.

Les fabricants de films plastiques peuvent compter sur la disponibilité d’un stock de mélanges-maîtres couleurs en Haute-Loire près du siège social du groupe.

Cette offre est destinée aux demandes des industriels et permet aux entreprises de bénéficier d’un approvisionnement rapide et fiable en adéquation avec les exigences de ce secteur. Les collaborateurs d’ADDICOLOR et son directeur commercial Sébastien GUYENOT sont à la disposition des acteurs locaux pour présenter un nuancier de 40 teintes disponibles.

ADDICOLOR dispose également de gammes de produits référencés pour les marchés : automobile, électrique et électronique, cosmétique et des biens de consommation.

Deux centres R&D complémentaires

Le centre R&D d’ADDICOLOR réalise des teintes sur mesure selon les exigences et le cahier des charges des clients. Ces développements à façon peuvent également s’adapter à des demandes du marché de l’injection.

Nous disposons également de l’expertise d’ADDISCIENCE®, notre centre R&D groupe basé en Haute-Loire (43) pour une réactivité optimale et une présence au plus proche des clients.

 

SÉBASTIEN GUYENOT

Directeur commercial Addicolor

Marché : Emballage/ Film plastique

+33 (0)6 33 62 73 39 / s.guyenot@addiplast-group.com

CONFORMITE SUITE A L’AUDIT GPI 2022

Le groupe ADDIPLAST a réussi l’audit GPI 2022 avec succès !

Le décret n°2021-461 du 16 avril 2021 relatif à la prévention des pertes de granulés de plastiques industriels dans l’environnement est entré en vigueur au 1er janvier 2023 pour les sites de production, de manipulation et de transport de granulés de plastiques industriels dont l’exploitation a démarré avant le 1er janvier 2021.

« La loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire prévoit que les sites de production, de manipulation et de transport de granulés de plastiques industriels soient dotés d’équipements et de procédures pour prévenir les pertes et fuites de granulés de plastiques industriels qui représentent une partie des micro plastiques susceptibles de se retrouver dans l’environnement.

Elle prévoit également  la mise en œuvre d’inspections régulières par des organismes certifiés indépendants.  »

Les trois sites d’ADDIPLAST GROUP ont chacun reçu leur attestation de reconnaissance par l’organisme BUREAU VERITAS CERTIFICATION en mars 2023. Ces certificats sont valables jusqu’en mars 2026 et devront être renouvelés.

Sur les 23 points de contrôle étudiés par l’auditeur, le groupe a su respecter toutes les exigences demandées. Ce résultat est la preuve de notre ambition de diminuer notre impact sur l’environnement aujourd’hui et pour les années à venir.  Nous remercions les hommes et les femmes qui travaillent au quotidien pour que ces résultats soient atteints au sein du groupe.

Les certifications sont consultables pour nos trois sites de production ci-dessous :

14665935 – ADDIPLAST_2022

14666236 -ADDICOLOR_2022

14666372 – ADDIKEM_2022

Prévention de la perte de granulés plastiques dans l'environnement.

ECO-CONCEVOIR POUR MIEUX RECYCLER

5 produits détectables par technologie proche infrarouge (NIR – Near Infra Red) ont d’ores et déjà été développés par le site Addicolor et intègrent la gamme durable.

En France, avec l’extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages en plastique, les centres de tri se sont modernisés, notamment en automatisant leur process et en s’équipant de séparateur optique fonctionnant avec la technologie proche infrarouge (Near Infra Red – NIR).
Le COTREP – Comité Technique Français du Recyclage des Emballages Plastiques, accompagne le Groupe Addiplast dans l’analyse et la validation de ses nouveaux développements. Parmi ceux-ci, de nouveaux mélanges-maîtres et compounds de couleur noire détectables par infrarouge dans les filières de recyclage sont proposés. Ces formulations favorisent la catégorisation des articles en plastique noir dans les flux de déchets post-consommation et leur tri à l’aide d’équipements NIR conventionnels.
Dans les gammes MB ADDILENE® et MB ADDITER®, le Groupe Addiplast propose des mélange-maîtres détectables NIR, aptes au contact alimentaire selon la réglementation européenne 10/2011. Ces derniers ont été spécialement développés pour répondre aux besoins des marchés de l’emballage rigide et flexible, avec trois grades polypropylène à destination de l’injection et du thermoformage et deux grades PET transformables par injection et extrusion. Ils ont pour l’ensemble obtenu la certification COTREP. L’utilisation de ces solutions colorantes avec un taux d’intégration inférieur ou égal à 2% permettent aux emballages rigides et flexibles d’être détectés et correctement orientés vers le flux de matières recyclées.
Grâce à son centre de recherche Addiscience® et son centre dédié à la conception de masterbatches couleurs Addicolor, le groupe Addiplast est en phase de proposer de nouvelles solutions détectables NIR allant vers encore plus de brillance et de profondeur de teinte. Ces critères d’opacité et d’intensité de teinte sont très recherchés par les donneurs d’ordres et industriels, notamment pour les besoins du secteur de la cosmétique, qui place l’écoconception et la recyclabilité au cœur de ses préoccupations.

Dans le domaine de la cosmétique, votre contact de choix est Béatrice GENETIOT, Cosmetics and Healthcare Key Account Manager Group.

Dans le domaine de l’emballage, votre contact de choix est Sébastien GUYENOT, ADDICOLOR Sales Manager.

 

Un carré pour la biodiversité

Addiplast Group met en place son carré vert aussi appelé un carré pour la biodiversité en juin 2021.

Cette initiative est proposée par le CPIE (Centre Permanent d’Initiatives à l’Environnement). Ce centre est reconnu par l’Etat français et par le ministère en charge du développement durable. Les CPIE sont présents dans les différentes régions de France pour proposer aux entreprises des actions en faveur de l’environnement.

Pourquoi le carré vert?

Afin de prendre part au projet, Addiplast a donc défini une zone dédiée dans son terrain. Grâce à l’intermédiaire du responsable environnement de l’entreprise Jérôme Bouchet épaulé par le Président Denis Chantegraille, le carré vert a vu le jour. Le CPIE intervient après sa mise en place pour sensibiliser les collaborateurs aux notions de biodiversité, au fonctionnement des écosystèmes et à leur préservation.

C’est alors l’occasion d’observer les espèces présentes et comprendre les enjeux du développement durable. L’objectif de cette intervention est de sensibiliser sur le fait que chacun peut mettre en place un carré pour la biodiversité chez soi. Chacun peut donc prendre part à la protection de l’environnement à son échelle. Cela permet d’éveiller notre conscience sur l’impact des pratiques ordinaires (utilisation de désherbants, engrais, pesticides…). Dans le futur, le but est que les Hommes se tournent vers des pratiques alternatives permettant la protection des milieux.

Un engagement environnemental

Pour une bonne pratique du carré vert, l’entreprise s’engage par ailleurs à respecter quelques impératifs. Cet espace est réservé à la nature et n’est en aucun cas utilisé à des fins commerciales. Aucune intervention humaine n’a lieu (arrosage, pesticides, engrais…). Et ce, jusqu’à la fauche prévue à la fin de l’été 2021. La faune et la flore peuvent donc s’y installer librement.

Par le biais de son carré vert, Addiplast Group manifeste son soutien à la préservation de notre écosystème, de la qualité de l’eau, à faire reculer l’imperméabilisation des sols et à accueillir la biodiversité en zone industrielle. L’entreprise poursuit son engagement environnemental grâce à ce projet porteur de sens et consolide ainsi ses démarches RSE avec Ecovadis.

Alternance en Plasturgie au sein du groupe Addiplast

Peux-tu nous préciser la durée de ton alternance au sein du groupe Addiplast ainsi que ton rythme école-entreprise ?
Mon alternance a commencé le 13 septembre 2021 et se termine le 9 septembre 2022 avec 36 semaines en entreprise et 17 à l’école.

Quel est ton niveau d’études et ton école ?
Je réalise une licence qui est donc un Bac+3 sous la direction de Polyvia Formation.

Quel est l’objectif de ton alternance ?
Le but de ma licence est d’intégrer l’écoconception dans les domaines de la plasturgie.

Pourquoi as-tu choisi Addiplast Group ?
J’ai choisi Addiplast car les missions proposées par l’entreprise m’intéressaient fortement : je désirais faire de la formulation et le secteur R&D me le permettait. De plus, je connaissais déjà toute l’équipe et une partie des travaux qui y étaient réalisés, grâce à mon stage de fin de DUT (que j’avais effectué en R&D).
Ce stage s’est très bien passé ce qui a été, pour moi, une source de motivation supplémentaire.

Quelles vont être tes missions parmi nous ?
Mes missions seront d’apporter un support à Guillaume Alès (Responsable R&D) ainsi que Quentin Boulard (R&D) pour les projets collaboratifs. Je serai aussi présent pour les études concernant les Analyses de Cycle de Vie qui sont comprises dans ma formation.

Qu’attends-tu de la part de l’entreprise ?
J’attends de la part d’Addiplast d’enrichir mes connaissances concernant les matériaux plastiques. J’ai beaucoup à apprendre de l’équipe R&D.
L’ensemble des équipes d’Addiplast Group te souhaite la bienvenue parmi nous et une année riche en échange et apprentissage ! 👏
Si toi aussi, tu souhaites rejoindre l’aventure, postule directement sur notre page offre alternance plasturgie. Nous étudions chaque candidature (stage ou alternance) et sommes heureux de pouvoir participer à la formation des jeunes apprentis dans tous les domaines de notre secteur d’activité. 😊

 

L’innovation dans l’industrie cosmétique pour faire face aux enjeux du développement durable (des plastiques)

Le secteur cosmétique fait face à un enjeu considérable : le développement durable. Pour accompagner cette transition, Addiplast Group redouble d’efforts sur l’innovation et la formulation de matières au plus proche des attentes du marché.

 

Interview de Polyvia avec Béatrice Genetiot, Cosmetics & Helathcare Key Accounts Manager.

Béatrice Genetiot, pouvez-vous nous parler de votre activité au sein d’Addiplast Group ?
J’ai rejoint Addiplast Group il y a 2 ans, afin de développer le secteur cosmétique qui est en pleine mutation d’un point de vue réglementaire. Chaque projet implique de plus en plus d’exigences, mais avec une structuration qualité déjà bien en place pour les applications médicales, nous pouvons facilement la transposer au secteur cosmétique.

Quelles sont vos innovations phares pour le marché cosmétique ?
Addiplast Group est un fournisseur majeur pour le secteur de la cosmétique, avec un large panel de solutions compounds pour le luxe et masterbatches pour l’ensemble du secteur : des matières teintées masses aux matières hautes densités composées de charges minérales, en passant par des effets céramiques, marbrés, toucher froid… et des matières aptes aux différents parachèvements tel que la galvanisation, la métallisation, le laquage, le vernissage, etc. sans oublier les masterbatches couleurs avec le troisième site du groupe Addicolor.
Notre centre de recherche Addiscience se focalise sur la formulation de compounds utilisant des matières recyclées :
Obtenues par recyclage mécanique, PCR (Post Consumer Recycled) ou PIR (Post Industrial Recycled), intégrant un grade PP apte au contact alimentaire selon la réglementation FDA NOL (Non Objection Letter), issues du recyclage chimique, qui disposent de propriétés équivalentes aux matières vierges.
Ces matières sont rigoureusement sélectionnées et font l’objet d’homologations internes strictes pour répondre à des applications esthétiques ou mécaniques. Toujours dans le but de réduire la part de plastiques d’origine fossile, nous développons des compounds avec une concentration jusqu’à 30% de fibres végétales tel que le lin, le miscanthus, le bois, les coquilles d’huîtres, etc dont une version alimentaire pour les packagings primaires.
Addiplast Group collabore depuis 2019 avec Floreon, une entreprise reconnue dans le domaine de la technologie des matériaux durables et notamment des formulations utilisant un plastique d’origine végétale PLA en améliorant ses performances, le rendant jusqu’à dix fois plus résistant que le PLA classique. Ces matières provenant de ressources renouvelables, elles conviennent aussi bien au compostage (Ok Compost) qu’au recyclage. Ces nouveaux matériaux sont disponibles sous notre marque Addibio Renew®.

Quel enjeu spécifique est apparu dernièrement ?
La proposition 65 représente un enjeu mondial, il s’agit d’une liste de substances chimiques interdites par l’Etat de Californie, en raison d’une toxicité et d’effets cancérigènes éventuels. Dans cette liste, nous retrouvons des substances comme le styrène ou le formaldéhyde dont sont composés, l’ABS et le POM. En remplacement du POM, nous proposons des PBT (polytéréphtalate de butylène) lubrifiés et des POK (polyketone ) qui garantissent souplesse et résistance pour les mécanismes pompes et les tiges de mascara. Et nous avons mis au point des grades PP faible retrait, aptes à la métallisation (ADDILENE PMD 50333) et qui permettent d’être utilisés dans des outillages conçus pour l’ABS.

Travaillez-vous sur d’autres innovations ?
Un gros travail de Recherche & Développement a été engagé depuis plus d’un an sur la thématique de la galvanisation à moindre impact environnemental. Le chrome 6 hexavalent est en passe d’être interdit pour la galvanisation en Europe d’ici 2024, au profit du chrome 3 trivalent moins agressif chimiquement. Le défi est de trouver des solutions pour les pièces en PP, plus complexes à être chromées. C’est un enjeu majeur pour tous les acteurs de la cosmétique de trouver des solutions à très court terme. Le groupe Addiplast a réussi à impliquer les principaux acteurs de la filière : galvaniseurs, fabricants de bains de chromage et transformateurs. Des résultats concluants laissent espérer une solution aboutie d’ici la fin de l’année 2021.

Quels sont les enjeux du développement durable pour le groupe Addiplast ?
Si l’économie circulaire est vertueuse en matière écologique, elle est également porteuse de nouvelles opportunités tant commerciales, qu’industrielles et technologiques. Nous avons opté pour une démarche proactive afin de prévenir les attentes de nos clients où l’utilisation de polymères biosourcés ou revalorisés devient un axe stratégique de différenciation.
Parmi ces actions, Addiplast Group a adhéré dès 2019 à la plateforme d’évaluation des performances RSE et achats responsables EcoVadis, et a été distingué cette année-là par la médaille de bronze. Le groupe poursuit ses actions pour atteindre d’ici fin 2021 l’échelon supérieur et la médaille d’argent.